Poisson lapin à queue tronquée- Siganus luridus

Poisson lapin tronquée

IDENTIFICATION

Le corps est élevé, comprimé et de forme ellipsoïdale ; les écailles sont petites et logées dans la peau. La longueur totale maximum observée est de 30 cm (généralement 5– 20 cm). La nageoire dorsale (13–14 épines et 10 rayons mous) prend naissance au-dessus de la base de la nageoire pectorale. La nageoire pelvienne prend naissance derrière la base de la nageoire pectorale, et son épine intérieure est reliée à l'abdomen par une membrane. La nageoire anale (7 épines, 9 rayons mous) prend naissance en dessous des 8e et 10e épines dorsales et possède une marge arrondie. La nageoire caudale est tronquée. Les épines antérieures de ses nageoires médianes sont fines et acérées, et les épines postérieures sont imposantes ; toutes les épines sont venimeuses.

HABITAT

Cette espèce peut être observée en petits bancs en eaux peu profondes à proximité du fond. Elle préfère les fonds durs composés de sable compact et de roche, généralement recouverts de végétation. Les adultes sont solitaires mais des groupes de 3 ou 4 adultes ont déjà été aperçus ; les juvéniles forment des bancs plus larges. Toutefois, de très grands bancs d'adultes (jusqu'à 5 000 individus) peuvent parfois être observés le long de la côte méditerranéenne. Cette espèce se nourrit d'une grande variété d'algues benthiques, surtout de grosses algues brunes, mais aussi de zostères.

Poisson lapin tronquée